Rechercher
  • Cyril Montero

Changement de Vie: Envie ou subi ?

Mis à jour : mai 11

 

🔴 "J’en ai assez, il faut que ça change ⁉️"🟡


🔵"J’aimerais bien changer. Oui mais j'ai peur... "🟢

 


Depuis un an, notre vie a considérablement changé, à plus d'un titre.


Les conséquences de ces changements peuvent avoir des effets si différents sur la population que c'est à se demander si nous vivons la même chose.🧐


Sans doute oui, mais différemment.


Besoin de changement de vie


Je me suis régulièrement dit : « J’en ai assez, il faut que ça change ! » à tel point qu’une envie irrépressible me prenait tout à coup de vouloir et même plus, de devoir changer quelque chose.


"Je ne supporte plus cette situation, de confinement/ reconfinement et je ne rêve plus que d’une chose: EN SORTIR !

Peu importe comment, mais il y’a urgence ! " 💢


Le nombre de fois où j'ai pu attendre l'extrême limite de ce que je pouvais endurer quand soudainement, ce qui était supportable ne l'était plus et 🌋, c'était l'explosion !

Alors je changeais d' environnement, de lieu ou même de personne et ça allait mieux... pour un temps.


En effet, pour un temps, parce qu'une fois que le changement avait eu lieu, un sentiment de lassitude ou de ras-le-bol pouvait revenir et ...

👉Back to process: Saturation>Réaction>Changement 🔄


Et un jour je me suis dit: "OK, la situation ne me convient plus, j’ai besoin de changer de vie."


J’ai alors commencé à me poser certaines questions comme:

"Qu’est ce qui me pose problème...?"

"Qu’est ce qui me motive..?"

"De quoi ai-je besoin aujourd’hui ...? " etc...


Je me suis posé le genre de questions que je vous poserais si nous étions en Séance de Coaching.


Puis j’ai continué par élaborer une stratégie, et l’expérience a été très différente par rapport aux précédentes.


👉 Vous sentez bien la différence d'énergie entre mes deux comportements:


🔴 Premier scénario: je réagis, je subis, et je me sens comme prisonnier.

🟢 Deuxième scénario: je prends de la hauteur, j'élabore, j’agis, et je me sens comme libéré.




Et là on se dit: ok c'est bon ! 🌞


Mais c'est sans compter un petit détail...


Peur du changement de Vie

La crise sanitaire que nous traversons a des conséquences très différentes sur notre existence personnelle comme professionnelle.


Nous sentons ou observons des changements plus ou moins identifiables.


Lorsque les conséquences se font sentir violemment ou très durement, la peur peut nous submerger, etc...et c’est la panique.


Dans le domaine professionnel par exemple:


🔵 Changement de Vie Subi: Le licenciement.

Il peut être vécu comme violent, injuste, voire un drame. Car outre le sentiment d'exclusion déjà difficile à vivre, s'ajoute la peur de ce que cela va engendrer, les conséquences...😱



🔵 Changement de Vie Souhaité: "Je ne supporte plus mon boulot ( ou mon manager) mais bon de toute façon, qu’est ce que je peux faire: En changer ? Impossible, j'ai des crédits, les études à payer, etc.."😓


Un tas de "bonnes" raisons peuvent nous arrêter, comme la peur des conséquences là encore, alors que faire 🤯


Dans les deux cas, que ce soit subi ou non, on peut avoir un sentiment de blocage. ⏺


Par expérience, et comme tout à l'heure, les questions du type:

"Qu’est ce qui me pose problème...?"

"Qu’est ce qui me motive..?"

"De quoi ai-je besoin aujourd’hui ...? "

m'ont aidé à avancer. ▶️


Et puis un jour, à cette expérience s'est ajouté un nouvel élément qui m'a permis d'y voir encore plus clair.


Le Changement de Vie: Un processus


Et je vous propose, comme je l’ai fait le jour où j'ai découvert le "Modèle de Kübler-Ross en 5 étapes" représenté sous la forme d'une courbe, de la visualiser une première fois.




Quelques précisions.


Basé sur le travail d'une psychiatre helvético- américaine, Elisabeth Kübler-Ross, le modèle qu'elle a appelé les "5 phases de deuil", peut facilement être adapté au processus d'un changement plus ou moins impactant, et plus ou moins lourd de conséquences.


  1. Déni (denial). Exemple : « Ce n'est pas possible, je ne vais pas encore rester enfermé chez moi pendant, je ne sais combien de temps ? »

  2. Colère (anger). Exemple : « Pourquoi je dois rester chez moi, alors qu'on nous dit que ça ne sert à rien ?!"

  3. Marchandage (bargaining). Exemple : « Laissez-moi ma vie normale, s'il vous plait », « Je ferai ce que vous voudrez.»

  4. Dépression (depression). Exemple : « Je n'en peux plus; à quoi bon vivre si c'est pour rester enfermé et ne plus profiter de la vie ? », "ça ne rime plus à rien..."

  5. Acceptation (acceptance). Exemple : « Ok, c'est inévitable. », « Ça va aller. », « Je ne peux pas faire autrement; je fais aussi bien de me préparer. »

Oui, j'ai pris l'exemple du confinement, en effet 😌



Qu’en pensez vous..?


Alors, oui, je vous imagine à l’étape de "Acceptation": Attention à la confusion avec "Résignation"


Accepter, signifie pour moi, qu’au lieu d'être dans la résistance, la défiance ou le déni, ( ou après avoir passé ces états...) , j'accepte factuellement les choses.


Sans jugement, ni (trop) d’émotions, je ressens comme un apaisement de mon mental, j'avance, et mes fréquences remontent 🌞 🔼


Alors que si je me résigne, je ressens comme une boule au ventre, j'avance péniblement, voire je m'arrête net, et je rumine ⚙️🔽


Conclusion


En fonction de notre état et de notre énergie, que vous le viviez comme un moteur ou une peur, vous ne vivrez pas le changement de vie de la même manière, ça semble maintenant évident.


A situation équivalente, là où une attitude va vous paralyser, et vous faire stagner, l'autre va vous stimuler, et vous vous libérez sans même l'avoir souhaité ! 🦅



Et puis finalement, comment se fait-il que le changement de vie représente un tel challenge, quand Héraclite d'Ephèse, philosophe grec, écrit il y a bien longtemps:


"Rien n'est permanent, sauf le changement"


Si vous souhaitez partager avec nous un vécu concernant un changement de vie, quel qu'il soit, vous pouvez le faire dans cet espace où les maitre-mots dont je suis le garant sont:

Bienveillance et Non-Jugement


👉 Partager avec les autres, c'est aussi se donner l'opportunité de s'apercevoir qu'on n'est pas seul.e à vivre (ou avoir vécu) une situation.

👉 Une autre perception ou sensibilité permet souvent, d'évoluer spontanément , alors osez ! 😎


Nous pouvons aussi en parler en privé : PREMIER CONTACT.


Prenez soin de vous,


Cyril Montero,

Coach de Vie